Qui est invité ?

En fait depuis l'an 2004, se trouvent invités les descendants de  GUILLON François Léon dit Léon et de RIFFAUD Elisa Clotilde. Tous deux nés à SANSAIS, ils s'installèrent après leur mariage à la ferme des Fragnées à PRISSE. Ce sont les premiers GUILLON à vivre sur ces terres.

 

Ceci fait que pour une cousinade GUILLON il y a

212 personnes

vivantes à ce jour (15/02/2012) à inviter...

 

On y trouvera des GUILLON, bien sûr, mais aussi près des 2/3 des personnes portant le patronyme 

ARNOULT,

AUDEBRAND,

BAEYENS,

BARNAUX,

BINET,

BIRAUD,

BLAIS,

BOUAMAMA,

BOUCARD,

BOUDIN,

BRUN,

CAMUT,

CANTEAU,

COLIN,

DAGENAIS,

DALICIEUX,

DECOURT,

DENERVAUD,

DIEUMEGARD,

FOULON,

GACHET,

GAUDIN,

INGRAND,

KARIBIAN,

KRIFA,

LAVAU,

LEGLISE,

LHERMENAULT,

MARCHALAND,

MARIE,

MARTIN,

MENARD,

MEZILLE,

MICHAUD,

MISBERT,

MONTGILLARD,

MOREAU,

MORNEAU,

OLIVIER,

OUIMET,

PELCHAT,

PILLET,

RAVEL,

ROBINEAU,

 ...

Et je ne compte pas les petits amis et petites amies que je ne connait pas...

Il faut donc commencer par TOUS les inviter.

Une telle opération demande une anticipation, un lieu permettant d'accueillir un grand nombre de personnes qu'il pleuve, qu'il vente, ou qu'il fasse très grande canicule (87 sont passées à LA CHARRIERE en 2010 par exemple), avec les sanitaires requis à ce grand nombre. Pour ceux qui habitent loin, les bretons et parisiens qui ont de la distance à parcourir, notre escouade de 14 lyonnais avec leur 650 km dans chaque sens et les Canadiens ou Anglais (dont certains avaient d'ailleurs dit souhaiter venir en France l'été 2012).... il faut qu'ils puissent se libérer un week end "allongé" car il y a le temps de trajet. Il faut donc qu'ils trouvent des lieux d'hébergement disponibles à la date voulue, et pour la durée de temps qu'ils souhaitent. L'organisation leur propose alors des adresses de gites, chambres d'hôtes, campings, maison de cousins, etc... A la cousinade 2010, alors qu'un majorité de cousins habitaient la région, il y avait eu outre les nombreux couchages chez les divers cousins, 11 chambres d'hôtes (dont 3 pour une semaine) et 5 chambres d'hotel louées.

Pour plusieurs, c'est un cousin à la gare pour aller les chercher, à des trains différents, pour un autre c'est un terrain pour camping cars pour uen semaine, pour d'autres encore un raccompagnement à la gare ou à l'aéroport voisin, pour d'autres une activité demandée de visite de la ville voisine l'après midi de la cousinade... tous ces cas que nous avons eu, bien entendu, sur les 3 dernières cousinades...

Je sais que pour ce qui nous concerne, il nous faut un lieu d'hébergement de plain-pied et accessible avec un fauteuil roulant. Il faut bien entendu que le lieu de rassemblement (y compris les toilettes) soit aussi accessible et que les alentours soient carossables, sauf à rester en fait pique-niquer dans la voiture... ou à faire une discrimination des invités sur leur santé.

Jusqu'à présent, nous avons eu des anciens aux cousinades, c'est à dire de la génération de Gaby par exemple comme en 2010. Il faut donc prévoir des conditions d'accueil correspondant à leur âge... car il en reste encore qui peuvent se déplacer n'est-ce pas !

En un mot c'est une sacrée opération et il faut féliciter les valeureux organisateurs, qui pour certains ont eu à batailler ferme contre des forces contraires et même des mauvais coups ayant mis en péril la cousinade elle-même... Ils en ont tous que plus de mérite. 

Bravo à eux !

Mais ceci n'est vrai que si l'on veut faire une vraie cousinade ... Sinon on peut toujours faire quand on veut une gentillette réunion de campagne entre frères et soeurs, neveux et nièces et les quelques rares voisins ayant vu de la lumière et étant venus voir ce qui se passait. 


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site